We’ re On Instagram:
Image Alt

By Sue-Sue

Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable

Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable

 

Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable

 

Je n’avais pas l’intention d’écrire d’article sur le sujet. Même si celui-ci soulève bien des polémiques, des questionnements, des aberrations et beaucoup d’incohérence. Mais voilà, il y a ce genre de commentaire qui fait que tu t’installes derrière ton ordi plutôt que derrière ta machine :

« 10 € + frais de port, rien que ça ! Abusé je trouve »

Je pense que la personne derrière ce commentaire ne connaît pas la valeur des matières, le temps de confection, les contraintes et le quotidien d’un artisan. Alors il nous faut aborder le sujet : « Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable »

Commençons par le commencement : le matériel

  • Machine à coudre, surjeteuse, ciseaux, épingles, pinces, règle ou réglet, centrale vapeur
  • Crayon de marquage : 5.20€ les 3 recharges pour mon arme fétiche, le stylo encre effaçable 
  • Tissu de coton : il faut 3 couches avec un prix moyen de 9.90€ le mètre si l’on veut de la bonne qualité
  • Du ruban élastique : 1€ le mètre en sachant qu’il faut 70 cm par masque … à vos calculatrices
  • Du fil à coudre pour la machine : 5.90€ la bobine de 500 m de Guterman car la qualité à un prix
  • Des cônes pour la surjeteuse, soit 4 : à 4.50€ l’unité donc 18€. Ce n’est pas moi qui dit qu’il en faut 4 c’est la machine
  • Les enveloppes pour livrer les commandes : 8.90€ les 25 enveloppes dans ton périmètre autorisé
  • Les frais de port au tarif en vigueur pour l’envoi des commandes : entre 2.39€ et 4.39€ ce n’est pas moi qui fixe les prix 
  • Les frais de port pour recevoir nos commandes de réassort de matières. Là encore, je ne suis pas maître des prix

Ensuite à cela s’ajoute l’électricité, l’eau pour le fer, l’usure de la machine, le temps de confection, le temps d’attente à La Poste. 

En plus il y a la partie administrative : traiter les mails, répondre aux messages, répondre au téléphone, faire des devis, envoyer des factures.

Nous sommes bien d’accord que pour le moment rien n’est encore produit. J’attire également votre attention sur le fait que rien, non rien est commandé sur Wish, Amazon, C-Discount … Rien !

Les étapes de confection 

  1. Repasser le tissu : tu passes tellement de temps sous la vapeur que les pores de la peau se dilatent toutes seules
  2. Reproduire le patron sur les 3 tissus de coton : bah oui ! Il faut 3 épaisseurs donc on fait 3 fois la même chose
  3. Découper les gabarits : j’ai des ampoules aux doigts, dans les mains mais c’est bon j’étais assidue aux cours de découpage de maternelle 
  4. On empile-on plie : coton – intérieur – coton … On empile-on plie : coton – intérieur – coton … Quelle vie de FouFou je mène en ce moment !
  5. Surjeter : quand tu as terminé cette étape – étrangement – j’ai les bras qui tremblent encore tous seuls 
  6. Aux armes moussaillons, règle en main et on indique les repères : 12 au total ! Vive les petits traits …
  7. Tu plies-tu repasses, tu plies-tu repasses, tu plies-tu repasses, tu plies … Aïe aïe aïe !!! La vapeur te chauffe les mains 
  8. Faire un rempli de 1 cm de chaque côté : tu plies-tu repasses … je n’ai plus d’empreintes à force de me chauffer les doigts avec la vapeur !
  9. Les élastiques au nombre de 2 : tu coupes,  tu coupes, tu coupes … je vais allé m’asseoir j’ai mal aux pattes là ! 
  10. Insertion des élastiques à chaque extrémités : je vais resté encore assise j’ai mal au dos !
  11. Yeah ! Direction la machine à coudre : tu piques, tu tournes, tu piques, tu tournes, tu piques et c’est assemblé 
  12. Dernière étape : inspection des travaux finis et on retire les petits fils pour que tout soit beau ! 

Un masque en 12 étapes ! Il n’y paraît pas mais cela fait énormément de boulot, pour un seul masque.

Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable ?

Et bien je me suis posé la question longuement …

Gratuit ? Bah, si l’on en revient au début de l’article et au chiffrage il paraît évident que la gratuité n’est pas envisageable. 

A prix coûtant ? En tant que travailleur indépendant, cette solution ne me parait point envisageable car à la fin du mois, je serais « perdante » et il est évident que vendre à perte n’est pas la solution des plus appréciables et pour personne.

La solution : j’ai calculé mon coût de production en fonction de mon taux horaire et j’ai ajouté les frais cités plus haut. Le prix dépassait 10€ … et me paraissait trop élevé, alors Je me suis donc posé la question :

« Combien serais-tu capable de dépenser si tu devais t’acheter un masque ? »

Du coup, toute la partie de préparation : repassage, découpage, empilage a été retirée et j’arrive au prix de 10€ qui me paraît être un prix de vente acceptable. 

Faisons un peu de mathématiques 

Les masques jetables que l’on commence à retrouver un peu partout sur la voie publique … triste réalité … sont au prix moyen – en ce moment – de 1.20€. Il ont une durée de vie de 4 heures. Voici donc le calcul : 

  • 2 masques par jour à 1.20€ = 2.40€ par jour
  • 10 masques pour 5 jours de boulot = 12.00€ par semaine 
  • 2 masques pour le week-end = 2.40€ pour nos loisirs et si l’on sort une fois le samedi et une fois le dimanche

Ce qui fait un total de 12.40€ pour une semaine. 62.00€ par mois. Et une note totale de 744.00€ à l’année. 

Alors oui, un masque à 10€ ce n’est pas donné – tout est relatif – mais si tu en achètes 4 pour avoir un fond de roulement cela fait une économie de 704.00€ sur l’année. Ou même 6 parce que tu ne vas pas faire tourner ta machine à laver pour 2 masques et bien l’économie reste quand même de 684€.

Je n’irais pas plus loin dans le raisonnement et sur la provenance de ces masques, mais ceci étant : combien de temps allons-nous devoir porter un masque ? Et demain, demain, demain … ?

Conclusion : Stop free work !

Comme de nombreuses couturières j’ai fait du bénévolat : uniquement pour le CHU sur les blouses.

Je suis ravie d’avoir donné de mon temps, de mon énergie ! C’était mon devoir de citoyenne et je l’ai fait Haut les cœurs ! 

Mais à un moment donné, il est important de prendre en considération que tout travail mérite salaire, que l’investissement ne peut pas être fait à titre personnel, que donner de son temps et de son matériel ne permettent pas de subvenir aux besoins et d’envisager un avenir. 

Beaucoup se plaignent des prix de vente et veulent du pas cher voir du gratuit. Je pourrais épiloguer pendant des heures sur le sujet mais cela ne serait plus un article de blog mais une thèse. 

Pensez bien que derrière ce travail de titans, il y a des gens qui travaillent et que tout travail mérite salaire.

Seriez-vous capable de vous lever le matin pour 8 heures de gratuité ou pour 3.50€ de l’heure ?

Remerciements 

C’est ce qui fait que l’on ne s’arrête pas à un commentaire « égoïste et nombriliste » car il est important de remercier les 90% de clientes, clients, contacts, ami(e)s, parents qui ont toujours un petit mot doux, d’encouragement, un clafoutis aux cerises, un vin du Chili, des légumes bio pour donner le sourire.

Voilà, à vous les bienveillants je vous remercie du plus profond de mon cœur et je m’en retourne continuer à coudre des masques en attendant avec impatience de pouvoir m’en retourner à mes créations !

Amour et paix sur vous

STOP FREE WORK

 

Masques en tissus quel est le prix de vente acceptable

 

Merci à Créapassions pour le partage de mon article sur leur page FB : Page Facebook Créapassions
 

Don't have an account?

Register

You don't have permission to register